Stromae Van Haver

Stromae / Paul Van Haver

Tumblr non officiel
  • Message
  • Theme
  • Stromae Mania
    Paléo Festival

    Nom de Dieu de nom de Dieu! Il faut que je me grouille. On est à une heure du concert et la Stromarée roule déjà vers la Grande-Scène. Lentement, les familles, gosses sur les épaules, marchent vers l’événement que tout le monde attend; la venue du Maître en terre nyonnaise. Chose rare: au terme du concert de Jack Johnson, personne ne bouge. On tient ses positions, on mord ce qu’il reste de gazon pour garder sa place. Et elles sont chères les coquines. Arrivé un quart d’heure avant le moment fatidique, je suis contraint au visionnage sur grand écran. Les grands moments, ça se prépare. Il fallait camper là depuis la veille, creuser des souterrains, se faire un faux badge de photographe officiel de l’événement. Alors, on se tasse comme dans le Nyon-St-Cergue et on attend.

    Le moment est court. Stromae déboule et reçoit 110 décibels de hurlements dans la gueule. Chaussettes hautes, short en laine, chapeau melon et jaquette de grand-mère, le Belge a sorti sa tenue de rentrée scolaire. Il a bien bossé sa géographie en plus. “Quand on me parle de french fries, c’est un peu comme quand on dit que le lac Léman s’appelle le lac de Genève. Alors, il faudra dire: belgian fries et Lac Léman. Pas vrai la Suisse Romande?”. Le ton est calme, Stromae n’a pas besoin d’haranguer la foule pour la rendre tempétueuse. Les tubes se succèdent. L’agilité du Maître se révèle. L’albatros déploie ses ailes.

    Tu aurais pu être acteur Stromae, tu aurais pu dresser des lions avec ce charisme, tu pourrais être le bonimenteur d’un cirque sauvage mais tu es devenu musicien. Un musicien multiforme révélant ses innombrables facettes au fil du concert. D’abord animale, quand il danse à cœur ouvert devant quarante mille personnes. Puis hyper féminine, dans les poses, les mimiques, la tenue. Enfin showman, dans son jeu avec le public, son espièglerie, sa générosité. Bon, il faut que j’aille aux toilettes. Je pourfends la foule et arrivé aux lieux d’aisance, je suis accueilli par trois enfants dingos dansants sur le toit des cabinets. Mais il est où votre papa? Il chante sur scène, c’est notre papa à tous.

    source

    12345Older   →